#CRITIQUE 137 – LE ROI ARTHUR : LA LÉGENDE D’EXCALIBUR / KING ARTHUR: LEGEND OF THE SWORD (QU’EST-IL ARRIVÉ À GUY RITCHIE ?!)

arthur111.jpg

De : Guy Ritchie

Avec : Charlie Hunnam, Astrid Bergès-Frisbey, Jude Law, Djimon Hounsou, Eric Bana, Aiden Gillen, Katie McGrath, Freddie Fox, Annabelle Wallis, Poppy Delevigne…


Synopsis : Jeune homme futé, Arthur tient les faubourgs de Londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend – jusqu’au jour où il s’empare de l’épée Excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. Mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est aussitôt contraint de faire des choix difficiles. Rejoignant la Résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de Guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, à surmonter ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran Vortigern, qui a dérobé sa couronne et assassiné ses parents – et, enfin, accéder au trône…

Je ne comprends pas ce qui est arrivé à Guy Ritchie comme je ne comprends pas comment est-ce qu’on peut rater un film pareil à ce point. Je veux dire… Tout était parfait pour que le film soit bon. Guy Ritchie qui chapeaute son film en compagnie de Lionel Wigram (producteur des deux derniers Sherlock Holmes) en plus de le produire et de l’écrire avec ce même bonhomme, le casting était parfait, l’histoire (bien que ce soit une origin story) était idéale et l’envie de la Warner de faire une véritable franchise autour de la légende Arthurienne était excellente. Comment est-ce que les mecs ont pu se rater à ce point ? Comment est-ce que cela est possible ? Le scénario est d’une lourdeur intense, la mise en scène est flemmarde par moment et Charlie Hunnam en fait des tonnes en jeune homme prêt à tout pour prouver au monde qu’il peut vaincre le mal. Mais ce n’est pas le seul à en faire des caisses. Jude Law, également, en profite pour nous montrer son plus mauvais jeu d’acteur et nous prouver par la même occasion qu’il peut faire n’importe quel film, du moment que ça lui permet de payer ses impôts. En revanche, là ou le film n’est pas du tout à blâmer, c’est sur la partie des batailles. Jamais des affrontements fantasy auront été aussi bons sur un grand écran. Cela donne une touche de bravoure bienvenue à un film qui en avait tellement besoin pour accrocher le spectateur pendant 2h. Les effets visuels du film sont également exceptionnels, donnant vraiment une impression de vertige par moment (vu en 3D et la 3D n’est vraiment pas dégueulasse du tout). Les décors sont excellents également et la musique de Daniel Pemberton nous rappelle par moment l’univers typique d’un Guy Ritchie qui ne sait absolument plus ou donner de la tête avec un récit aussi imposant que ridicule par moment. En bref, Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur n’est clairement pas le film que les spectateurs susceptibles d’aller le voir, méritent. Et ce n’est, à titre personnel, pas celui que j’aurai voulu voir. J’en demande peut-être trop ou peut-être également que ce genre de film n’est pas mon délire après tout, mais étant fan du bonhomme depuis un bon moment, je sais qu’il peut faire mieux. Et qu’il fera mieux.

**/*****


PS : Un aperçu de la Bande-Originale composée par Daniel Pemberton qui, à défaut de le proposer tout le long, donne des sensations épiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s