#CRITIQUE 47 – EN MAI FAIS CE QU’IL TE PLAÎT (UNE BEAUTÉ)

Voici la critique d’un film magnifique et bien écrit par mon cher confrère. Bien joué poto, j’pense la même chose que toi. La bise.

jipéhel

La France, sans concession.

55acc0a2e770f

Christian Carion aime l’Histoire avec un grand H et la traite, ma foi, fort bien au cinéma comme en témoignent son Joyeux Noël de 2005 ou L’Affaire Farewell en 2009. Son nouvel opus consacré au début de la seconde guerre mondiale et en particulier à l’exode, est bourré de qualités et a au moins le mérite de l’originalité. Mai 1940. Pour fuir l’invasion allemande, les habitants d’un petit village du nord de la France partent sur les routes, comme des millions de Français. Ils emmènent avec eux dans cet exode un enfant allemand, dont le père opposant au régime nazi est emprisonné à Arras pour avoir menti sur sa nationalité. Libéré dans le chaos, celui-ci se lance à la recherche de son fils, accompagné par un soldat écossais cherchant à regagner l’Angleterre… Du vrai cinéma populaire, sincère, généreux, bien écrit, bien ficelé et superbement interprété. 

Voir l’article original 344 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s