#CHRONIQUE 4 – DEADPOOL : LONGUE GESTATION POUR FILM DEMENT ?

Cet article est dédié à Emilie Aurientis pour Deadpool et Julie Ressiguier pour Durendal. Et Deadpool too. RPZ girls.

Salut à tous.

Ici Cinéphilus et aujourd’hui, on va parler d’un cas un peu particulier puisque l’on va parler d’un film longtemps annoncé, puis annulé, puis retardé, puis en projet, puis en négociation, puis re-annulé etc.

Le cinéma compte des millions de projets du même genre. Un des exemples les plus marquants, restera l’adaptation de l’œuvre mythique de Jules Verne : 20000 Lieux Sous Les Mers, commandé par Disney et dirigé par David Fincher et avec Will Smith dans le rôle titre. La production était déjà bien entamé mais Disney, qui était le maître d’œuvre de ce chantier pharaonique, à décidé de couler le sous-marin du Capitaine Némo avant sa sortie dans nos salles. Sympa. Même chose avec la suite longtemps annoncé d’Indiana Jones 5, avec toujours le même trio Spielberg/Lucas/Ford pour mener à bien le projet. Finalement, après de nombreuses rumeurs, il semblerait qu’un reboot soit mis en chantier avec dans le rôle titre, Chris Pratt devenu superstar d’Hollywood avec le méga carton des Gardiens de la Galaxie qui à quand même récolté plus de 1 Milliard de $ au box-office mondial, ce qui lui permet donc aujourd’hui de devenir un des acteurs les plus bankable de l’industrie cinématographique Hollywoodienne. Swag.

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est un autre projet bien juteux comme il faut puisque longtemps annoncé, puis annulé, dans le courant de l’année 2016, arrivera enfin sur nos écrans… Deadpool. Mais qui est-ce ? Eh bien, la réponse est simple. Vous l’avez déjà vu sur le grand-écran dans le très regrettable X-Men Origins : Wolverine, aux côtés de Hugh Jackman, liev Schreiber ou encore Lynn Collins. Mais si. Vous voyez toujours pas ? Bon ok, voilà le massacre.

 url

On va donc s’intéresser aujourd’hui à l’accouchement le plus douloureux d’un film de super-héros, porté par l’acteur ayant incarné l’anti-héros le plus cool du monde. Vous êtes prêt ? C’est parti.

PREMIERS PAS = CASSAGE DE GUEULE.

t-shirt-tuesday-deadpool-looks-great-words

Avant de commencer à rentrer dans le vif du sujet, j’aimerais que l’on parle quand même d’un constat assez affligeant mais qui laisse quand même rêveur. L’industrie Hollywoodienne représente aujourd’hui prêt de 70% de début de franchise, de suite, reboot, remake, sequel, prequel et j’en passe. Quand on sait que Marvel Studios est la firme la plus influente du game, devançant ainsi des entreprises comme Warner Bros, la Paramount ou même encore Universal, cela est extraordianaire mais aussi extrêmement terrifiant. Mais bref. On y va, let’s go.

Tout commença avec l’adaptation d’un spin-off centré sur le personnage de Wolverine. Le projet avait tout pour être réussi, déjà avec le retour de Hugh Jackman pour incarner pour la 4° fois de sa carrière Wolverine, entouré d’un casting quasi cinq étoiles. Liev Schreiber, Danny Huston, Dominic Monaghan, Lynn Collins, Ryan Reynolds, Kevin Durand et Will.I.Am dans son premier rôle au cinéma. Et derrière la caméra, un certain Gavin Hood, que Hugh Jackman est allé chercher lui-même pour aller réaliser le film. Et le résultat est… Bof. Oui, je sais, vous êtes une majorité à avoir chié sur ce film, mais quand même les gars. Quand même. Vous savez ce que c’est que d’écrire dans un climat de grève des scénaristes qui demandent une augmentation alors que des milliers de projets, que ce soit des films ou des séries se sont mit en stand-by vous ? Non. Voilà. C’est certes mal écrit, la mise en scène est limite potable et les acteurs ne sont pas brillants, même si Jackman s’est donné de la peine pour que ce qui de son rôle qui lui colle à la peau depuis presque 20 ans bientôt (putain !). L’histoire ? Après avoir intégré le programme militaire « Weapon X » qui transforme les mutants en armes vivantes, Wolverine n’a de cesse de retrouver ceux qui ont tué son père et la femme qu’il a aimée. On est proche du comics Wolverine Origins mais pas trop non plus, puisque le film intègre des personnages qui ne sont pas vraiment présent dans la BD. Mais revenons à nos moutons. Le personnage de Deadpool, qu’en est-il ? C’est celui qui s’est fait plus lynché mais, paradoxalement, c’est celui que l’on voit le moins. Pourquoi ? Voyez le film et on en reparlera. Non, plus sérieusement, ce qui n’a pas plus aux fans hardcore du bonhomme, c’est le fait que le personnage ne soit pas dans son costume rouge et noir, qu’il parle de boobs à longueur de temps et qu’il n’engloutit pas des pancakes toutes les 2 minutes. Et je comprends parfaitement les fans du personnage mais… Comment vous dire… Vous ne détenez pas la vérité absolue non plus les mecs. Enfait non, c’est pas ça que je veux dire… Vous êtes cons. Wallah. Je rejoins parfaitement l’avis de Durendal sur ce sujet. Si le réalisateur et le scénariste (oulah, je vais me faire lyncher dans les commentaires pour avoir dit un truc comme ça mais tant pis) ont décidé de le rendre comme ça dans ce film, c’est parcequ’il y a une raison bordel. Dans le titre du film, il y a le mot Origins. Origins, qui veut dire « origine » en français. Merde. Le film raconte donc les origines de Wolverine (quelque peu mal foutues certes, mais quand même), de Dents de Sabres et de, de… Deadpool ! Donc, si le personnage est sous cette apparence là, c’est qu’il y a une raison. MER-DEUH. Puis, le fait qu’il ait la bouche cousue ne veut pas forcément dire non plus qu’il ne parle plus jamais par la suite. Sissi. C’est parceque vous ne vous êtes pas penché sur le sujet correctement dans ce cas. Vous avez regardé la scène post-générique du film ? Vous avez vibré comme moi en voyant ces images ? Oui ou non ? Si ce n’est pas le cas, voici donc une piqure de rappel.

Bordel.

GESTATION DOULOUREUSE = STUDIOS FRILEUX

deadpool-film-image-officielle-costume-580x409

Depuis donc X-Men Origins : Wolverine, le chemin à été plus que douloureux. Alors, même si le film à très bien marché dans le monde, cela ne fait pas forcément tout. Depuis ce « succès », des spin-offs ont été développés sur d’autres personnages de la franchise X-Men, à commencer par deux personnages iconiques : Charles Xavier/Professeur X et Erik Lensherr/Magneto. Et je dois dire que j’avais les fesses qui faisaient bravo rien qu’à l’idée de voir ces films… Qui ne sortiront jamais. Et là, on reboucle avec l’intro. Alors, même si une suite à été donné au spin-off sur Wolverine (d’une qualité très discutable mais qui, encore une fois, la scène post-générique et la fin alternative donne franchement envie de voir une suite, enfoiré de producteur), cela n’a pas empêché la Fox de commander une suite pour le personnage de Deadpool. Enfin… Une suite. Pas vraiment puisque le bonhomme n’a pas eu de film solo. Donc disons un prequel à son sujet. Mais qui à mit du temps à se concevoir. Parceque même si ce n’était pas gagné d’avance, le projet à été soutenu par les fans du perso depuis l’annonce du film et par Ryan Renolds himself, acteur qui, rappelez-vous, campait déjà le mercenaire le plus cool de chez Marvel. Et si l’on croit Wikipéprout, voici ce qui se dit. Puis j’ai un peu la flemme d’écrire alors je vous met tout ça dans l’article. De rien.

En mai 2000, Marvel Studios annonce un film sur Deadpool en partenariat avec Artisan Entertainment. Ce projet doit être le premier que Marvel produit, sans aucun studio « major ».

Cependant, en 2004, Marvel développe cette fois le film avec New Line Cinema. David S. Goyer est sur les rangs pour écrire et réaliser le film et souhaite Ryan Reynolds pour le rôle-titre, mais il se concentre finalement sur d’autres projets.

Un an plus tard, 20th Century Fox acquiert Deadpool après le désistement de New Line. La Fox développe d’abord un autre spin-off, X-Men Origins: Wolverine (2009), dans lequel Ryan Reynolds incarne Deadpool.

Rapidement après la sortie à succès de X-Men Origins: Wolverine en mai 2009, la Fox annonce la mise en chantier du film Deadpool.

En septembre 2009, la productrice Lauren Shuler Donner annonce que le film sera un reboot du personnage et se rapprochera plus des comics.

En janvier 2010, Rhett Reese et Paul Wernick sont engagés pour écrire un script.

Le script est ensuite présenté à Robert Rodriguez (yes) en juin 2010 mais ne l’accepte pas.

Seulement, en août 2010, le projet Deadpool semble compromis à cause de l’engagement de Ryan Reynolds chez la Warner après que l’acteur ait été choisi pour jouer Hal Jordan alias Green Lantern dans le film éponyme prévu pour 2011. (Qui est une merde mais celà fera l’objet d’une autre chronique).

En octobre 2010, Adam Berg est considéré pour le poste de réalisateur.

En mars 2011, bien que le projet soit incessamment repoussé à une date inconnue, l’acteur Ryan Reynolds annonce que le film est toujours en développement et qu’il veut qu’il se fasse.

En avril 2011, le méconnu Tim Miller, qui n’a alors aucun long-métrage à son actif, est officialisé comme réalisateur.

En octobre 2012, plus d’un an après son arrivée sur le projet, le réalisateur Tim Miller annonce que le scénario est bouclé et qu’il attend le feu vert de la production pour pouvoir tourner le film. Cependant par la suite, le film reste longtemps en gestation laissant place aux films X-Men : Le Commencement en 2011, Wolverine : Le Combat de l’immortel en 2013 puis X-Men: Days of Future Past en 2014.

En septembre 2014, la Century Fox confirme la remise sur les rails du film, spin-off de X-Men Origins: Wolverine, cinq ans après la sortie de ce-dernier.

En octobre 2014, le producteur Simon Kinberg annonce que les producteurs de la Century Fox réfléchissent à un plan général pour l’univers X-Men, confirmant ainsi que le film Deadpool appartiendra à cet univers partagé.

Donc… Aurons-nous le plaisir de voir un jour Deadpool cohabiter dans un film ou Wolverine, Cyclope, Jean Grey et Malicia font parti du même monde ? Ce serait tellement jouissif putain… Mais bref. Qu’est-ce qui à convaincu la Fox de se lancer dans cette aventure ? Ceci. Un test-footage entièrement réalisé en motion capture avec Ryan Renolds dans le rôle titre. Regardez jusqu’au bout et savourez fipons.

Vous êtes convaincu ? Non… Bon, ok.

LE TOURNAGE LE PLUS TEASE DU MOMENT (SANS COMPTER CELUI DE LA SUICIDE SQUAD)

deadpool-chair-logo-movie-tournage-580x281

Une fois que la pétition ait convaincue la Fox de lancer le projet, le tournage à débuté dans le mois qui suivait. Et franchement… plus de paroles mais que des images et des vidéos que je ne pas vais commenter de peur de vous gâcher la surprise. Eheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheheh…


CGKlpd2UsAEBFNq.jpg large
La fin du tournage aujourd’hui même, le 30 mai 2015.
deadpool-is-alive-ryan-reynolds-cover-comics-movie
Ryan Renolds lisant le dernier comics annonçant la mort du personnage. Deadpool est mort, vive Deadpool !
deadpool-mario-lopez-movie-set
Ryan Reynolds et un journaliste. Swag.

viaduct-deadpool-tournage-film-action-580x464 ajax-deadpool-ed-skrein-580x580 autoroute-deadpool-video-test-live-movie-580x326 B9pqctXIUAA3Jko.jpg large calista-king-deadpool-visite-set-ryan deadpool-chair-logo-movie-tournage-580x281 deadpool-film-image-officielle-costume-580x409  deadpool-instagram-ryan-reynolds-flying deadpool-movie-film-tournage-set-580x464 deadpool-movie-live-test-580x326 deadpool-movie-tournage-autouroute-580x580 deadpool-movie-tournage-shooting-ajax-580x717 deadpool-movie-tournage-shooting-brianna-580x789

51707296 Stars continue to film action scenes for "Deadpool" in Vancouver, Canada on April 11, 2015. Actors Ryan Reynolds, Brianna Hildebrand and Ed Skrein were spotted on set today. Brianna is playing the mutant Negasonic Teenage Warhead. The new Marvel movie tells the story of a former Special Forces operative turned mercenary who is subjected to a rogue experiment that leaves him with accelerated healing powers. FameFlynet, Inc - Beverly Hills, CA, USA - +1 (818) 307-4813

51707293 Stars continue to film action scenes for "Deadpool" in Vancouver, Canada on April 11, 2015. Actors Ryan Reynolds, Brianna Hildebrand and Ed Skrein were spotted on set today. Brianna is playing the mutant Negasonic Teenage Warhead. The new Marvel movie tells the story of a former Special Forces operative turned mercenary who is subjected to a rogue experiment that leaves him with accelerated healing powers. FameFlynet, Inc - Beverly Hills, CA, USA - +1 (818) 307-4813

deadpool-movie-tournage-shooting-ed-skrein-580x781

51707543 Stars continue to film action scenes for "Deadpool" in Vancouver, Canada on April 11, 2015. Actors Ryan Reynolds, Brianna Hildebrand and Ed Skrein were spotted on set today. Brianna is playing the mutant Negasonic Teenage Warhead. The new Marvel movie tells the story of a former Special Forces operative turned mercenary who is subjected to a rogue experiment that leaves him with accelerated healing powers. FameFlynet, Inc - Beverly Hills, CA, USA - +1 (818) 307-4813

51707542 Stars continue to film action scenes for "Deadpool" in Vancouver, Canada on April 11, 2015. Actors Ryan Reynolds, Brianna Hildebrand and Ed Skrein were spotted on set today. Brianna is playing the mutant Negasonic Teenage Warhead. The new Marvel movie tells the story of a former Special Forces operative turned mercenary who is subjected to a rogue experiment that leaves him with accelerated healing powers. FameFlynet, Inc - Beverly Hills, CA, USA - +1 (818) 307-4813

ryan-reynolds-full-deadpool-suit-trampoline-580x466
Jumpy jump.
ryan-reynolds-deadpool-movie-set-wilson-580x664
Keukou Julie.
ryan-reynolds-full-deadpool-suit-trampoline-cascade-580x724
Prout.

deadpool-movie-tournage-shooting-motion-capture-580x749 deadpool-movie-tournage-shooting-negasonic-580x684 deadpool-movie-tournage-shooting-pose-colossus-580x464 deadpool-movie-tournage-shooting-xmen-colossus-580x753 deadpool-negasonic-movie-tournage-photo-580x524 deadpool-ryan-reynolds-make-a-wish deadpool-ryan-reynolds-training-photo-image-580x580 deadpool-tj-miller-tournage-580x773 deadpool-tournage-movie-autoroute-movie-580x464 deadpool-tournage-ryan-reynolds-movie-film-580x812 deadpool-vanessa-morena-baccarin-580x580 deapool-boots deapool-set-movie-ryan-vancouver-580x725 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-carano-580x657 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-copycat-580x749 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-ed-skrein-580x836 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-film-580x868 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-gina-angel-dust-580x451 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-image-580x868 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-morena-baccarin-580x761 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-tournage-580x718 ryan-reynolds-deadpool-movie-set-wade-wilson-580x732 ryan-reynolds-full-deadpool-suit-580x707 ryan-reynolds-full-deadpool-suit-costume-580x452

ryan-reynolds-full-deadpool-suit-marvel-580x725 ryan-reynolds-full-deadpool-suit-motion-580x467 ryan-reynolds-full-deadpool-suit-movie-580x713 ryan-reynolds-full-deadpool-suit-ryan-580x781


Le teaser annonçant que le film ne sera pas tout public mais bel et bien déconseillé au moins de 16 ans (17 ans accompagné d’un adulte aux US).

Extrait de tournage de la scène présente dans le test footage, présent plus haut.

Interview sur le tournage avec Mario Lopez. Le mec qui se fait démonter à coup de projo dans la première vidéo. #Resurectioner


Voilà. Donc maintenant, conclusion.

Longue gestation pour film dément ?

Affirmatif.

N’hésitez pas à partager l’article autour de vous, de lâchez des commentaires et de rejoindre l’aventure des Chroniques Cinéphiles. C’était Cinéphilus. J’espère que ça vous a plu. CHIMICHANGAS !


11355613_1023397921005426_1647544659_n

Merci Juju pour le dessin qui sert de conclusion à mon article.

Non Emilie, je n’ai pas égaré le tien. Il faut que je le retrouve. Nuance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s