#CHRONIQUE 4 – AVENGERS : AGE OF ULTRON, POURQUOI UN TEL ENGOUEMENT ?

20131113230605!Marvels-logo

Ahlala… Marvel Studios. Si vous avez raté quelque chose, je conseille de lire ma première chronique, qui parle justement de pigeons farcis. Je déconne, te vexe pas comme ça, ça va…

marvel_cinematic_universe___banner_by_mrsteiners-d77vtby

Depuis la création de l’Univers Cinématographique Marvel en 2008 depuis la sortie du premier Iron Man, le studio ne s’est jamais aussi bien porté. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que tout cela est fabuleux à voir comment les choses évoluent. Le public à été plus ou moins réceptif aux films présentés par cet univers (L’Incroyable Hulk et Captain America : The First Avenger en têtes d’affiches) mais dans l’ensemble, les films sont d’excellentes qualités. Puis, la consécration de tous les efforts fait pendant toutes ses années de dur labeur : Avengers. Le comic-book était brillant, le film l’est encore plus. Devenu un hit pour toute la génération Marvelienne, Avengers s’est rapidement imposé au box-office mondial, pulvérisant au passage le Dark Knight de Christopher Nolan en lui faisant un énorme doigt et devenant ainsi le 3ème plus gros succès de tous les temps (1,5 Milliards de $ ramassé dans le monde entier. Court de rhabiller Batou). Cela permit aussi au réalisateur Joss Whedon de devenir quelqu’un de bankable dans le milieu cinématographique, même si le mec, reconnaissons le, n’était déjà pas un manche. Sérieux, vous en connaissez beaucoup des réalisateurs qui réalisent une comédie musicale de 40 minutes avec Neil Patrick Harris et Nathan Fillion, basée sur un super-villain charismatique à mort et qui est devenu un hit sur l’ancêtre de Netflix vous ? Et le tout pendant la grève des scénaristes ? Non ? Moi non plus. Mais c’était juste pour pouvoir faire un petit passage historique. Et si ça te plaît pas beh… La sortie, c’est par là. Voilà.

Premiere Of Marvel Studios' "Marvel's The Avengers" - Red Carpet

La suite ? Kevin Feige, gourou de Marvel Studios, fort de son hit, décide d’augmenter le budget de toutes ses productions super-héroïques de 20 Millions de $ (seul Iron Man 2 avait bénéficié d’un « bonus », passant donc de 150 à 200 Millions). Et le risque était gros. Comment ne pas y penser en même temps. Tous les producteurs et réalisateurs le savent. Prenons l’exemple de Nicolas Widding Refn. Refn à connu un succès mondial mérité avec Drive. Avec un budget de 10 Millions de $, sa première production Hollywoodienne fût un carton mondial, révélant des acteurs que personne n’aurait osé mettre en tête d’affiche avant (Pas pour Ryan Gosling, puisqu’il avait déjà connu le succès avant, grâce au nombre incalculable de productions indépendantes, mention spéciale à Half Nelson). Suite à celà, Refn à reçu tout plein de projets à réaliser et tout le monde lui faisait amplement confiance pour sa prochaine réalisation personnelle, qui n’est autre que Only God Forgives. Et Only God Forgives… Je vais pas faire un dessin -déjà parceque je sais pas dessiner-, mais aussi parceque ce film est une arnaque. Point. Même chose pour Terrence Malick et son A La Merveille. Bref, tout ça pour dire que le risque zéro n’existe pas. Eh bien apparemment pas pour Marvel Studios. Vous voulez des preuves ? Iron Man 3 est devenu le 5ème plus gros carton de l’histoire du cinéma, les suites de Thor et de Captain America ont vues leurs audiences en salles doublées. Et en ce qui concerne Les Gardiens de la Galaxie -qui était le plus gros pari du studio jusque là-, il a littéralement pulvérisé les scores déjà établis par les productions de la Maison des Idées, et ce depuis le premier Iron Man. Et nous arrivons donc au même point que pour la première phase MarvelLe cas Avengers.

avengers-art-wallpaper-16492-17201-hd-wallpapers

Comme je n’ai pas envie de radoter, je vous demande de bien vouloir vous rendre plus haut pour relire ce que vous avez sauté, tout ça parceque vous ne regardez que les images. Le cas Avengers donc… Quelle histoire de barge. La suite était de toute façon annoncée, même après le succès du premier opus. Mais plusieurs problèmes ont en effet retardé sa production, comme par exemple la question des salaires. En effet, l’acteur ayant touché la plus grosse somme d’argent pour son rôle est Robert Downey Jr, qui s’est également méchamment gavé sur les recettes du film (25% sur les recettes du films + les produits dérivés). En effet, mon acteur préféré s’est vu touché un des chèque les plus chers de l’histoire du cinéma, d’un montant s’élevant jusqu’à 50 Millions de $… Là ou les autres acteurs ont touchés des sommes allant de 500.000 jusqu’à 10 Millions. Cherchez l’erreur. Bref, après ce petit épisode budgétaire et après que les syndicalistes aient gueulés un coup, la production de la suite des Vengeurs est lancée. Alors qu’aucune image n’est tournée, Joss Whedon -j’adore ce mec- est venu sur la scène du SDCC (San Diego Comic-Con) présenter un teaser d’une minute dix… Sur fond de dialogue du premier Avengers… Ou l’on voit apparaître la tête du prochain vilain du film… Ultron. La foule devient alors hystérique et gueule encore plus fort quand la date de sortie s’affiche sur l’écran géant. Whedon à réussi son pari : transformer des héros que personne n’avait vraiment imaginé sur grand-écran, rassemblé dans un seul et même film. Maintenant que le plus gros de son travail est fait, il ne reste plus qu’à réaliser son film.

Le tournage est juste hallucinant. Pour la première fois, nous avons vraiment l’impression que l’esprit des Vengeurs est là. Non pas que cet esprit ne soit pas présent dans le premier film, mais là, c’est flagrant. Les Vengeurs sont présent partout dans le monde, ont des relations avec le monde entier et là, c’est vraiment en train de se lancer. Et ce n’est pas étonnant que le film prenne cette direction là. Nous avons de nouveaux personnages qui vont apparaître dans le film (les jumeaux Maximoff, Vif D’Argent et la Sorcière Rouge par exemple, dont l’acquisition à été longue et douloureuse) et Ultron, bien évidemment. Le tournage s’est donc effectué entre Londres et les USA, l’Afrique du Sud et l’Italie jusqu’en Corée du Sud (j’ai l’impression de lire le carnet de route d’un James Bond). Et vu ce que les dernières bandes-annonces nous ont mit dans la gueule, c’est bluffant. On est pas dépaysé pour autant. Je m’explique. Depuis 1999 -date de sortie du premier X-Men-, on est habitué à nous raconter des histoires de super-héros dans des grandes villes américaines. Mais là… On retrouve une équipe que l’on connaît déjà bien (forcément, vus les films solos), dans un environnement inhabituel (Johannesburg par exemple) mais ça ne choque pas. Par contre, ça va être au niveau de l’histoire que ça va être bizarre. Comme je l’ai dis précédemment, les premières bandes-annonces montrent que le ton du film est moins punchy et coloré que le premier. Entre une équipe complètement à bout de force, complètement déboussolée et ne sachant plus quoi faire pour essayer de calmer la situation, cette suite s’annonce comme la plus grande, la plus imposante et la plus sombre que Marvel Studios ait eu à réaliser jusqu’à présent. Et sur ce point, les acteurs ont fait preuve d’une discrétion la plus totale. Seul Paul Bettany (interprète majeur de la saga cinématographique Marvel puisqu’il est la voix de J.A.R.V.I.S, le majordome de Iron Man) qui cette fois, en plus de prêter sa voix au maître de maison, interprète un véritable personnage iconique puisqu’il prêtera ses traits à La Vision, un synthézoïde qui sera du côté des alliés, à décidé de lever le voile sur la production super-héroïque de Marvel.

« Je n’ai jamais été sur un plateau aussi grand que celui d’Avengers 2« , avant d’enchaîner sur « Je n’avais jamais vu quelque chose d’aussi énorme, alors c’était comme si j’étais redevenu un enfant. C’est la chose la plus stupéfiante qu’ait faite Marvel. C’était incroyable. » Acteur plutôt discret sur les tournages, ce dernier s’est fait remarquer par des fans hardcores des Vengeurs alors qu’il apparaissait dans un extrait de making-of très court ou il interprète son rôle de Vision. Dès lors, les mecs sont devenus complétement fous et ont attendus qu’une image promotionnelle face son apparition. Et elle est sortie… Et c’est juste… I don’t believe is just watch ! (air connu)

vision-avengers-age-of-ultron-211bdBon tant qu’à faire, je vais vous montrer la dernière bande-annonce aussi. C’est la fête !

Bien. C’est bon ? Ça calme non ? Bien. Surtout quand on sait que les acteurs Chadwick Boseman/Black Panther et Benedict Cumberbatch/Docteur Strange peuvent faire une apparition dans le film, au même titre que Tom Hiddleston/Loki… Ça risque de jouir sévère dans les salles de cinéma. Et plus c’est long, plus c’est bon puisque le film durera au final… 2h42. Le plus long film Marvel jamais réalisé. Coïncidence ? Je ne pense pas. Si Whedon veut approfondir ce qui à déjà été fait dans le premier volet, la durée me paraît tout à fait justifiée. Surtout si des caméos sont à prévoir. Et la cerise sur la licorne ? Anthony Mackie/Le Faucon, Hayley Atwell/Peggy Carter auront des rôles dans le film, au même titre que Idris Elba/Heimdall. Tout ceci s’annonce fort excitant !

340147Voilà donc ce que j’avais à dire sur Avengers : Age Of Ultron. Moi je vous dis à la prochaine et n’oubliez pas le cri de ralliement : Vengeurs… RASSEMBLEMENT !

——————————-

MAJ :-: La bande-annonce finale du film vient de sortir et… Elle décape sa mère. Jarvis ? Vidéo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s